Suite de plans fixes. Nul acteur. Une sorte de road-trip, mais pour le spectateur, l'interprète jeté dans une histoire qui se dérobe et s'offre comme géographie seulement d'une pérégrination immobile. Succession de lieux, du Far-west américain aux villages du Mexique (il se trouve que l'on est en Espagne, mais cela compte-t-il ?). L'absence des hommes accroît le sentiment d'une menace ; celle qui sourd du désert ; celle que fait peser autant l'absence que la présence, dissimulée mais attendue. Nul dialogue d'oeil n'apaise ici l'angoisse en accommodant à mesure les âmes. Et les violences des éléments, et celles des hommes aussi, cachés peut-être, s'échangent dans le procès d'une alchimie entêtante.

Musique & Sonorisation : Romain POIRIER

Mixage : Jean-Charles Bastion

Étalonnage : Guillaume FAURE / http://www.guillaumefaure.eu/

Remerciements : Benjamin Benhamou Grabli